Botaniste de renom du XVIème siècle, passionné par la tulipe, il va l’introduire et la démocratiser en Europe. Créateur du jardin botanique de Leyde (Pays-Bas), il est considéré comme l’un des fondateurs de l’horticulture, il va plonger les Européens et les Hollandais du XVIIème siècle en particulier dans une frénésie autour du bulbe de Tulipe … La tulipomania!

Une vie d’apprentissage

Le médecin français Charles de l’Écluse (1526-1609), après s’être converti au protestantisme, changea de métier et de pays, puis transforma son patronyme en Carolus Clusius, nom sous lequel il est connu comme botaniste. Il avait d’abord étudié le droit et la médecine, puis il devint un disciple du célèbre médecin Guillaume Rondelet, professeur à Montpellier, qui l’engagea comme secrétaire.

Toujours à la recherche de plantes nouvelles, il parcourut la Provence, l’Espagne, le Portugal, les Pays-Bas, l’Angleterre, la Suisse, l’Allemagne, visita Padoue, Bologne, et vécut successivement, toujours herborisant, à Arras, sa ville natale, puis à Saint Vaast, Gand, Louvain, Anvers, Montpellier, Paris, Vienne, et Leyde, où il termina sa vie.

Malheureusement accidenté alors qu’il herborisait sur le rocher de Gibraltar, il ne put s’engager pour une exploration au-delà des mers comme il l’aurait souhaité. Au cours de ses nombreux voyages, il décrivit quantité de plantes dont le papas du Pèrou, ultérieurement nommée «Pomme de terre».

Une vie à partager ses connaissances

Grand humaniste, partout il se fit de nombreux amis avec lesquels il échangeait des plantes. À Vienne, à la demande de Maximilien II de Habsbourg, il s’occupa des jardins impériaux où il introduisait de nombreux végétaux exotiques. Mais les persécutions contre les protestants s’intensifiant, Clusius dut quitter l’Autriche.

Nommé professeur à l’Université de Leyde en 1952, il créa un jardin botanique où il planta beaucoup d’espèces rares à son époque, comme la pomme de terre, et surtout de nombreuses variétés de tulipes, dont les Hollandais étaient grands amateurs.

Le père de tous les beaux jardins de ce pays.

Il établit une classification des végétaux selon leurs caractères, amorçant ainsi un système que Charles Linné perfectionnera plus tard. Au cours de sa vie, il décrivait des milliers de plantes avec une rigueur scientifique.

Reconnu de tous

Plus grand botaniste de son époque,appelé «Roi des fleurs» par Emmanuel, roi du Portugal, Clausius est l’auteur du premier traité sur les champignons, de nombreux ouvrages sur les végétaux et surtout de Rariorum planétarium historia, paru en 1601 d’après Mike Dash.

Mais les tulipes du jardin de Clusius avaient des ennemis: les intempéries, certes, puis les souris qui en 1954 dévorèrent sans scrupule 150 bulbes, et surtout les voleurs qui «travaillaient» sur commande des collectionneurs … et qui lui dérobèrent tout ce qui se trouvait dans son jardin.

C’était l’époque de la tulipomania qui fut la cause d’un véritable krach boursier aux Pays-Bas. on dit que Clusius ne toucha plus dès lors un seul bulbe, lui qui aimait tant en donner à ses amis amateurs. Mais en hommage à Carolas Clusius, une tulipe botanique porte son nom: Tulipe clusiana, blanche barres de rouge et légèrement parfumée.

Son CV:

Naissance: 18 février 1525 à Arras.

Décès: 4 Avril 1609 à Leyde.

Profession: Botaniste, Médecin, Traducteur, Mycologue, Fondateur de Hortus Botanicus Leiden.

Pour aller plus loin:

Charles de l’Écluse – Inventeur de la tulipe
5 (100%) 1 vote

Laissez un commentaire